Dior vire Jourdan Dunn d’un défilé pour une raison originale

La raison de l’éviction de Jourdan Dunn du défilé de Dior est pour le moins surprenant. La jeune femme aurait une trop grosse poitrine. Pour Dior, cela aurait rendu les habits trop sexy ce que Raf Simons et les autres créateurs de la maison de haute couture ne souhaitaient pas.

Pourtant, Jourdan Dunn n’affiche pas un bonnet faramineux. Ses mensurations sont « normales » pour un mannequin à savoir un 85 B. Elle pèse moins de 60 kilos pour une taille de 1,79 mètre, autant dire qu’elle n’est pas grosse.

Cette situation semble être bien triste. Le culte de la maigreur est encore relancée ? Pourtant de nombreuses initiatives ont été mises en place justement pour que tout le monde se sente concerné avec des modèles aux formes normales. De Beyoncé égérie d’une marque de maillot de bain à la Barbie aux mensurations plus larges, les mentalités ont l’air de changer. Cette nouvelle affaire prouve que non. Les confessions d’Alexa Chung et Kylie Bisutti qui peignaient de grosses contraintes pour les mannequins et notamment pour être très légères sont bel et bien toujours d’actualité. Le milieu de la mode évolue certes, mais les mauvaises habitudes sont coriaces et les acteurs semblent vouloir conserver toujours cette même fascination pour les corps filiformes, parfois contre la volonté des mannequins et contre leur bonne santé.